Fédération
nationale
du Matériel

Publications

Lettre d'information de la FNM

Diffusée périodiquement ou en fonction de la situation, cette lettre nous permet de communiquer avec vous, de vous informer, de vous faire part de nos actions, de nos projets. Elle se veut le relais de vos idées, de vos aspirations et de vos inquiétudes pour lesquelles nous sommes à votre écoute.

Autres publications​
Mai 1946 - Technique et Combat - N° spécial
Publications amies

Histoire et traditions des soldats Maintenanciers 

Régiments et bases du Matériel

Depuis que l’homme fait la guerre, il lui faut entretenir et réparer ses armes. Ayant longtemps été un service, le Matériel n’est devenu une arme qu’en 1976. Cependant, les maintenanciers existent depuis toujours : des fusiliers du roi sous Louis XIV au train d’Artillerie de Napoléon, de la Résistance aux débarquements alliés, ou encore du djebel algérien aux rizières indochinoises… Puis ce fut le Golfe, l’ex-Yougoslavie, l’Afghanistan ou encore le Sahel. Soutenant l’ensemble des unités de l’armée de Terre, sur le territoire national comme en opérations, l’arme du Matériel ne connaît aucun répit. Constamment sollicités et continuellement projetés, ces femmes et hommes de l’ombre assurent un soutien permanent en tout temps et en tout lieu, et ce, parfois au cœur de l’action et du feu. Souvent méconnue, l’histoire des filles et fils de Saint-Eloi vous est proposée dans cet ouvrage très documenté et richement illustré. (Re)découvrez les origines, les faits d’armes et les traditions des combattants-mécaniciens et des techniciens civils des régiments et bases du Matériel.

Capitaine Guillaume Malkani

Capitaine Antoine-Louis de Prémonville

 

Les Amis du Patrimoine de l’Armement de Bourges présentent leur nouvel ouvrage

L’association des Amis du Patrimoine de l’Armement de Bourges, sous le statut de la loi 1901, s’attache à sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine historique des établissements d’armement de Bourges.

Après l’édition de l’« Histoire du Centre d’Essais de Bourges », l’APAB présente son livre : « De la Fonderie Impériale à Nexter Systems ; 150 ans d’histoire armurière à Bourges ». Il retrace l’histoire de l’établissement depuis la création de la Fonderie impériale en 1862 jusqu’à nos jours en passant par l’Atelier de construction de Bourges, ABS, l’Établissement d’études et de fabrications d’armement de Bourges, EFAB, Giat Industries et, depuis 2006, Nexter Systems.

Cet ouvrage perpétue les souvenirs et la mémoire des hommes et des femmes qui ont participé à l’épopée technique, industrielle, sociale et humaine de ce fleuron de l’armement aéroterrestre. Il relate la formidable évolution technique des matériels conçus et produits à Bourges durant cette période bouleversée par les deux grands conflits mondiaux.

Préfacé par l’ingénieur général Pierre-André Moreau, bien connu dans le monde de l’armement terrestre, le livre est scindé en quatre parties :

  • La première retrace les origines de l’implantation à Bourges de la Fonderie Impériale de canons au début des années 1860 ; elle décrit l’organisation de l’ABS et son positionnement au sein des organismes étatiques de fabrication d’armement terrestre. On peut suivre les différentes étapes de son évolution d’abord en fusionnant avec « la Pyro » pour former l’EFAB ; ensuite en devenant un des plus importants sites du Groupement Industriel de l’Armement Terrestre (GIAT) ; puis en prenant le statut de société nationale dans un moment compliqué de fin de Guerre Froide et enfin en se restructurant et en s’adaptant pour renaître sous la bannière NEXTER.
  • La deuxième partie traite de la vie du site Lahitolle et de son environnement. L’activité lors de la Première Guerre mondiale est retracée à travers les carnets laissés par un employé en montrant le côté humain avec ses doutes, ses frustrations et ses espoirs. L’évocation de la vie quotidienne de l’EFAB, avec ses particularités et ses anecdotes, permet d’appréhender les us et coutumes des employés dont la vie professionnelle était empreinte de respect et de rigueur. Le volet social est largement abordé, il montre la disparité et néanmoins la complémentarité des personnels aux statuts multiples. Cette partie s’achève par le récit de la refondation de Giat Industries qui a engendré à une forte mutation du site Lahitolle et une réelle perspective d’avenir à travers le Technopôle.
  • La troisième partie décrit les infrastructures du site, notamment les bâtiments typiques de l’architecture industrielle du Second Empire, classés à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Une large part est faite aux moyens nécessaires à la réalisation des armes en précisant la spécificité de certaines machines-outils qui place, encore à ce jour, le centre de Bourges comme un des premiers mondiaux dans la réalisation des tubes d’armes. Après la création de l’EFAB, les moyens ont été mutualisés et rationalisés entre les deux enceintes Lahitolle et Guerry. Pour garder son rang et son image au plan international, l’EFAB s’est modernisé en construisant des bâtiments fonctionnels, modernes, bien adaptés et notamment un ensemble avant-gardiste en termes d’architecture, où le profil de pyramides classiques et inverses fait une parfaite transition entre le passé et l’avenir.
  • La quatrième partie s’intéresse aux activités du site et aux produits qui y ont été développés et fabriqués. L’activité a atteint son apogée lors de la Grande Guerre avec plus de 8 000 employés qui travaillaient 24h/24 en 1918 pour sortir quotidiennement 40 canons de 75 mm, fleuron de notre artillerie française. Une large part, plus historique que technique, est faite aux armes qui ont vu le jour à Bourges pendant la Guerre Froide, tel l’automoteur de 155 dont la technologie était très en avance sur la concurrence mondiale. Ce chapitre se termine par les produits d’avenir pour le XXIe siècle qui placent Nexter Systems en acteur incontournable de l’armement terrestre.

Puis on évoque les personnages marquants qui ont eu une influence sur la vie et l’histoire du site Lahitolle, les associations connexes à l’armement terrestre.

Une description sommaire des autres établissements du GIAT complètent cet ouvrage qui comporte de nombreuses illustrations.

Cet ouvrage dédié à un pan majeur de notre histoire militaro-industrielle, est disponible à Bourges dans les librairies La Poterne, La Plume du Sarthate, Cultura, au prix de 20 euros ou en prenant contact avec l’association APAB.

Association des Amis du Patrimoine de l’Armement de Bourges

18 Boulevard Lahitolle ; 18000 Bourges.

associationapab@gmail.com